Matouk Abdelmounaim au-dessus du lot

Matouk Abdelmounaim a survolé le cross départemental à Cergy, le 21 novembre dernier, terminant premier de sa catégorie qui regroupait les cadets, juniors et séniors.

Le jeune athlète de 17 ans, en terminale bac pro TISEC, a bouclé les 4500 m avec une aisance déconcertante malgré un départ compliqué : « J’ai glissé au début mais j’ai réussi à me ressaisir et à rattraper les coureurs devant moi », se souvient-il. En tête tout au long de l’épreuve, il avait encore 40 m d’avance sur le deuxième au moment de franchir la ligne. « C’était presque facile, comme un entraînement », confie Matouk qui,
ce jour-là, avait enchaîné avec sa séance habituelle dans son club de l’Association amicale pays de France Athlé 95, à Sarcelles.

Celui qui va plus vite que le temps qui lui vaudrait déjà 20/20 au 3x500 m comptant pour le baccalauréat ressent tout de même un peu de déception. En effet, il ne pourra pas participer au cross académique car la qualification n’était accessible qu’en
équipe. « Je trouve ça un peu injuste qu’il n’y ait pas de qualification individuelle », conclut-il.